Accès internet très haut débit : la fibre optique gagne du terrain

publié le 11.06.2020
Votre actualité décryptée

D’après les derniers chiffres publiés par l’Arcep, le déploiement du très haut débit en France se poursuit à un rythme élevé. Le nombre d’abonnements affiche, lui aussi, une progression record.

En France, le déploiement du très haut débit fixe se poursuit à un rythme soutenu et le nombre d’abonnements continue de s’accélérer : c’est ce qui ressort du dernier rapport statistique publié par l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep), portant sur le 1er trimestre 2020. Et ce, malgré la crise sanitaire du Covid-19 et son impact important sur les 15 derniers jours du mois de mars.

Bon à savoir : pour l’Arcep, le très haut débit comprend toutes les lignes offrant un débit maximum descendant supérieur ou égal à 30 Mbit/s, et ce quelle que soit la technologie utilisée.

12 millions de foyers français ont adopté le très haut débit

Dans le détail, l’Arcep révèle notamment que le nombre d’abonnements a progressé de 605 000 sur la période observée. En pratique, ce sont donc 12 millions de foyers qui bénéficient désormais d’un accès internet à très haut débit, dont 7,7 millions grâce au réseau FttH (fibre jusqu’à l’abonné).

Précision : abréviation de l’anglais « Fiber to the Home », le réseau FttH se traduit par un raccordement de bout en bout, où la fibre optique se termine directement dans le local ou le logement de l’abonné.

L’Arcep constate, par ailleurs, que la substitution du haut par le très haut débit se poursuit chaque trimestre à un rythme plus élevé et confirme ainsi la progression record déjà observée en 2019.

Plus d’un million de nouvelles lignes déployées au 1er trimestre 2020

Côté déploiement, les chiffres de l’Arcep réaffirment la tendance. En effet, sur la période allant de janvier à mars 2020, environ 1,2 million de locaux supplémentaires ont été rendus raccordables au réseau FttH. Soit environ 27 % de plus par rapport à la même période de l’année précédente.

Concrètement, au 31 mars 2020, pas moins de 19,6 millions de locaux étaient ainsi éligibles à la fibre optique « de bout en bout » (+35 % en un an). Et toutes technologies confondues, ce sont désormais 25,2 millions de foyers qui peuvent disposer d’un accès internet à très haut débit.

Pour en savoir plus et consulter des données complémentaires, rendez-vous sur : www.arcep.fr

Les Echos Publishing 2020